Les 5 billets les plus lus :
Vous êtes plutot Lebron ou Michael ???

Suite à l’éternel débat que l’on entend tout le temps concernant le meilleur joueur de la NBA entre Lebron James et Michael Jordan, je vous fait partager une splendide vidéo à regarder en HD montrant les 2 athlètes !!!!!

Alors, vous êtes plutôt fan du robot James ou de l’artiste Jordan ?

Pour moi, le choix se fait très facilement et naturellement vers celui qui m’a fait découvrir et aimer ce sport en 1992, j’ai nommé le dieu « Air » Jordan !!!!! Putain 20 ans déjà….

[ Haut de page ]  
Air Jordan 2011 : Design Inspiration

Lorsqu’il s’agit de concevoir un nouveau modèle de la série Air Jordan, rien n’est laissé au hasard ! Exemple concret avec l’arrivée de la nouvelle Air Jordan 2011 au travers de cette interview des designers Tom Luedecke et Tinker Hatfield.

[ Haut de page ]  
Michael Jordan – Invincible

Décidement, Michael Jordan est à l’honneur cette semaine ! Voici le clip réalisé par LK12Productions , un jeune berlinois, en hommage à Son Altesse. Il ne s’agit que d’un trailer de 2 minutes. La version finale devrait durer entre 10 et 20 minutes et malheureusement il n’y a pas encore de date de sortie. En attendant, prenez en pleins vos mirettes:

Source: Basketusa.com

[ Haut de page ]  
Tribute to Michael Jordan

Voici une splendide vidéo réalisée en hommage à son altesse Michael « Air » Jordan, le célèbre numéro 23 des Chicago Bulls, à qui le basketball et la NBA doivent leur lettre de noblesse !! Un joueurs hors norme et irremplaçable qu’il sera impossible d’oublier.

[ Haut de page ]  
Jordan 6-17-23

Vous le savez peut-être (… ou pas), la marque Jordan commercialise depuis un certain temps maintenant des Countdown Pack en l’hommage du célèbre numéro 23 que portait Michael Jordan. Ces packs sont ainsi composés de deux paires de la série officielle 1-23, en s’assurant que la combinaison des deux modèles fasse 23 (Jordan 11 & 12, Jordan 9 & 14, etc…). Ces Countdown Pack connaissent un franc succès auprès des amateurs de Jordan, et des joueurs fans de MJ ou de sneakers en général.

La marque Jordan annonce à présent vouloir aller plus loin. En effet, un nouveau modèle estampillé 6-17-23 a dernièrement été présenté. Le principe ? Partir de la composition d’un Countdown Pack, et créer une seule et unique paire de sneakers en « fusionnant » les deux modèles en question. C’est ainsi que le nouveau modèle 6-17-23 a vu le jour, mix entre la Jordan 6 et la Jordan 17. On y reconnait parfaitement les deux styles, et les éléments caractéristiques de chaque modèle ont parfaitement été conservés.

Plusieurs déclinaisons de couleurs sont attendues pour l’année prochaine (sortie prévue le 8 Janvier).

Personnellement, je kiffe beaucoup cette dernière version en Noir/Pourpre/Bleu Aqua. Vivement Janvier !

Source : SneakerFiles.com

[ Haut de page ]  
Nouvelle Air Jordan CP3.IV

La marque Jumpman23/Jordan est sur le point de sortir son nouveau modèle de sneaker Air Jordan de la série Chris Paul, avec l’arrivée des Air Jordan CP3.VI. Le premier modèle Black/Orion Blue devrait être disponible le 13 Décembre 2010 dans toutes les bonnes crèmeries, suivi des versions Black/White-Metallic Silver en Janvier et White/Orion Blue-Black & Black/Varsity Purple-Orion Blue en Février 2011.

On remarquera qu’un des changements principaux par rapport à l’ancien modèle Air Jordan CP3.III est qu’on se retrouve à présent avec une chaussure plus basse, mais néanmoins toujours équipée de la technologie « Podulon ».

Source : SneakerFiles.com

[ Haut de page ]  
Dennis « The Worm » Rodman

Dans la catégorie « C’était mieux avant » (dédicace à Ludo et Romu !!), je vais vous parler d’un joueur qui a marqué les années 90, non par ses dunks et ses qualités offensives, mais plutôt par ses qualités de rebondeur, de défenseur et de showman. J’ai nommé Dennis Rodman.

Tout le monde se souvient de Rodman par rapport à ses différentes teintures de cheveux, pas toutes du meilleur goût mais certaines sont restées mythiques. Mais limiter ce joueur excentrique a son look serait une erreur car il a su construire sa carrière sur ses forces et s’adapter aux besoins des équipes dans lesquelles il a joué . Il a fait ses débuts dans la grande ligue en 1986, issu d’une université peu reconnu baskettement parlant, il ne fut choisi qu’en 27ème position par les Detroit Pistons. Cette équipe est devenu les bad boys et ont été champions Nba deux années de suite 1989 et 1990 sous la houlette de Chuck Daly.

Après cette période, il fut transféré aux San Antonio Spurs et dû cohabiter avec un des meilleurs pivots de la ligue en la personne de David Robinson. Ce mariage arrangé entre deux personnalités diamétralement opposées (l’un issu de la Navy et étant assez sobre alors  l’autre issu d’un ghetto et très expressif) ne fonctionna qu’en saison régulière car l’équipe n’arriva pas à atteindre les finals dû à la domination des Rockets. The Worm critiqua son coéquipier en le qualifiant de trop soft. Ce fût la goute d’eau qui valu (pour le plus grand plaisir de tous) son transfert aux Chicago Bulls. Le résultat ont le connaît avec la naissance de la meilleure équipe de tous les temps, 3 titres NBA, le record de victoire sur une saison 72v-10d et un trio des plus impressionnants avec Michael Jordan et Scottie Pippen.

Il est connu également pour ses différents embrouilles sur un terrain, les débuts de baston ont été nombreuses et contrairement à Kevin Garnett, il ne choisit pas les plus petits morceaux (Shaquille O’Neal, Pat Ewing, Alonzo Mourning, Karl Malone, Christian Laettner, etc…). En plus des nombreux trophées qu’il a remporté individuellement ou collectivement pendant sa carrière, il a également ramené quelques jolis trophées de chasse tels que Madonna ou Carmen Electra.

Beaucoup d’américains se posent la question quand à son éligibilité au Hall of Fame. Mérite-t’il d’avoir sa place dans le panthéon des basketteurs ? Pour ma part, je pense qu’il le mérite amplement malheureusement son style trop décalé et ses nombreuses frasques ne correspondent pas à l’image que David Stern veut donner de la NBA, il se verra surement oublier.

Palmarès :

– Champion NBA en 1989 et 1990 avec les Detroit Pistons
– Champion NBA en 1996, 1997, 1998 avec les Chicago Bulls
– Meilleur défenseur de l’année en 1990 et 1991
– Meilleur rebondeur de la ligue 7 saisons consécutives de 1992 à 1998 avec notamment une pointe à 18.7 rbds par match.
– Elu dans le troisième meilleur 5 majeur NBA (All NBA third team) en 1992 et 1995
– Elu dans le meilleur 5 défensif de la ligue (All-Defensive first team) à sept reprises de 1989 à 1996. Sur la saison NBA 1993-1994, il fut All NBA Defensive Second Team.
– Sélectionné au All-Star Game en 1990 et 1992.

[ Haut de page ]  
Retour sur la vraie NBA des 90’s avec le duel Bulls-Knicks !

A l’heure où la ligue devient de plus en plus lisse sur et en dehors du terrain, l’envie de nous faire revivre la véritable NBA des années 90 m’est devenu obligatoire suite à ses nouvelles règles totalement bidons et ridicules, pondues par le boss de la NBA, David STERN. Mais où va la NBA comme ça ?? Plus de duels épiques, moins d’intensité, le moindre écart de conduit équivaut à amende ou suspensions. Il n’y a vraiment rien à dire la NBA c’était « mieux avant », en déplaise aux ados qui n’ont pas connu la période la plus faste de la NBA.

Le tout avec une série de Playoffs de légende de part sa qualité et son intensité physique.

Nous sommes en 1993. Les Bulls de Chicago, double champion en titre, affrontent leurs meilleurs ennemis, les Knicks de New York en finale de conférence Est.

Les Knicks prennent les deux premiers matches au Madison Square Garden, mais Michael Jordan décide de réveiller les Bulls, et malgré le cœur des Knicks, la tornade Chicago emporte tout et se qualifie pour la finale contre Phoenix.

Les éternels nostalgiques dont je fais partie apprécieront les 54pts de Michael Jordan, la défense de fer de New York, la muraille des Bulls sur la dernière action du match 5 ou encore l’immense dunk de John Starks.

Les plus jeunes découvriront le vieux Garden, une intensité inégalée de nos jours, une animosité évidente entre les joueurs (c’était pas les meilleurs potes comme nos chers Wade, James et Bosh lol….) les coups bas, le vrai trash talking, la défense de Starks sur Jordan et une certaine idée du basket pourtant pas si vieille, et bien loin des nouvelles règles actuelles visant à aseptiser la ligue.

Cette série reste un summum des années 90 : de l’intensité, de la défense, du jeu dur, des performances de folie sans bien entendu négliger une part de spectacle.

I love this game !!!!!!!!!!!

[ Haut de page ]  
La NBA c’était mieux avant ?

Speedyslim, rédacteur sur le blog BasketJusquAPasDHeure.com, a récemment pondu un billet super intéressant sur l’évolution de la NBA depuis ces 2 dernières décennies et l’inoubliable ère Jordan, et dresse un état des lieux du championnat américain tel qu’il est aujourd’hui. Photos et vidéos à l’appui, Speedyslim argumente en profondeur et en arrive au constat que font tous les trentenaires passionnés de basketball (que certains sont à QPS) : la NBA, c’était mieux avant !!

Une lecture super intéressante et enrichissante que je ne peux que vous inciter à lire (même si ça parait long…), surtout aux plus jeunes d’entre vous, nourris uniquement aux Kobe Bryant et autres LeBron James.

Lire l’article NBA : pourquoi c’était mieux avant

Source : BasketJusquAPasDHeure.com

[ Haut de page ]  
Kobe is not Jordan

Petit graphique sympa pris sur le célèbre site BasketSession, qui montre que Kobe Bryant est bien loin d’avoir le même palmarès que « Sa Majesté » Michael Jordan.

Kobe sucks !!

Source : BasketSession.com

[ Haut de page ]  

Page 1 sur 212